Test Flash : Calling [Wii] .

Publié le par Sylar-rock

calling.jpg

 

Bonjour à tous et à toutes! Comme vous le savez, Halloween (oui vous savez, cette fête quasiment morte en France mais qui faisait fureur à une époque) c'est bientôt , et comme je l'ai déjà dis dans un article précédent, je suis parti quelques jours en campagne ( De retour de vacances (geeks bien entendu) ! ) ou j'ai eu l'occasion de jouer à la Wii (seule console que je ne possède pas actuellement) et donc à quelques jeux en particuliers, dont un auquel j'ai joué plus de 8h (en seulement deux jours!) , je parle de Calling. Pourquoi cet article s'intitule test flash? Car il s'agit d'une formule de test différente de d'habitude, étant donné qu'il ne s'agit pas réellement d'un test "complet" (comme je le fait habituellement) , mais plus d'un test rapide afin de donner mon avis clairement sur le jeu sans pour autant tergiverser sur des détails inutiles.

Pour inaugurer cette nouvelle catégorie donc, je vais vous parler de Calling, un (des rares) survival-horror sorti sur la console de Nintendo. Autant être franc, je ne suis pas un grand adepte de Big.N , mais un survival-horror, ça ne se refuse pas, et j'ai donc eu l'opportunité de bien essayer le titre! Je n'ai pas eu l'occasion de m'attarder beaucoup sur le scénario, mais je sais tout de même que 3 jeunes lycéennes sont mortes mystérieusement.Quelques temps après, un petit comité de jeunes se rend sur une page, et ils parlent donc tous de cette fameuse tragédie. Cette page, aussi appellée "la page noire" est une page maudite, et chaque personne se dirigeant vers ce site se voit ensuite transporter dans une autre dimension, qu'on appelle aussi : L'abysse mnémonique. Bon autant être franc, c'est assez intéressant aux premiers abords, les personnages sont plutôt mystérieux , mais malheureusement le déroulement des cinématiques, les informations données aux joueurs etc.. sont beaucoup trop mal organisés, ce qui finis par créer une incompréhension totale. De plus, pour être honnête, vu la qualité des cinématiques ,qu'elle soit visuelle ou auditive, avec un doublage  des plus ridicules (pourtant je ne crache pas habituellement sur des doublages Français) , on a qu'une envie, c'est de les passer pour continuer à jouer.

calling-copie-1

 

Le jeu en lui même, et bien c'est un survival-horror très très inspiré de Silent Hill Shaterred Memories mais aussi du grandiose Project Zero. On y incarne donc quatre personnages différents : 

- Shin Suzutani: un garçon aux lunettes.
- Une jeune fille du nom de  Rin Kagura.
- Une vieille dame qui prénomée Chiyo Kishibie.
- Et enfin un Indien "Geek" (d'après les dires du jeu) du nom de Makoto Shirae.

Les présentations sont donc faites, ce sont ces quatre personnages que vous allez incarner dans le jeu. Concernant le déroulement de ce dernier, il s'agit comme je l'ai déjà dis d'un croisement entre divers survival-horror. La particularité du jeu, est que ce dernier propose une vue à la première personne, ce qui a pour effet d'augmenter considérablement l'effet de peur, qui est le point fort de ce Calling. Techniquement, le jeu a du mal à s'imposer en tant que réelle claque, on est plus proche d'un jeu de la première période PS2 que d'un jeu de Wii (surtout quand on voit la réalisation d'un jeu comme Silent Hill Shattered Memories par exemple) .. Les décors sont très similaires , bien que variés pourtant (hôpitaux, écoles, maisons etc..) , mais ils sont malheureusement beaucoup trop ternes et trop gris, et on finis par les confondre tous. Par contre, les effets de lumière sont gêrés à la perfection, avec notamment l'utilisation de la lampe torche qui donne lieu à de très beaux effets de particules, et de lumières.

 

calling-copie-2

Je ne suis pas un joueur de Wii à la base, j'ai donc du prendre pas mal de temps afin de comprendre le gameplay du jeu, mais je dois dire que ce dernier est très très bon! La vue subjective qui nécessite le combo nunchuk/wiimote est très bien exploitée, la lampe torche ainsi que les yeux du personnages se dirigeant avec les mouvements de la main. Le tout est très précis, réponds bien, et il est même possible de faire des "blackflips" , à savoir des retours rapides en arrière (qui d'ailleurs fait extrêmement peur par moments..) est une très bonne initiative, cela permet de pouvoir gèrer assez rapidement ses déplacements et ses retournements en cas de peur. Bien entendu, c'est un survival-horror, les combats ne sont pas légions, et les seuls affrontements se limitent à des face à face avec les esprits ou il est nécessaire de secouer très rapidement la manette afin de faire déguerpir l'esprit qui harcêle. Sinon, dans son ambiance et son gameplay, ce Calling a tout d'un BON (sans être génial non plus) survival-horror. Le titre est très oppresant, avec par exemple une gestion aléatoire des évènements à l'écran, ce qui rend le jeu encore plus effrayant, il est donc possible de se retrouver nez à nez avec un fantôme, d'entendre un objet au bout du couloir etc.. , le tout aléatoirement, une belle trouvaille !

Il serait impossible de parler d'ambiance et de peur sans évoquer la bande son bien entendu. Le jeu tiens la route par rapport à ses bruitages d'ambiance qui remplissent parfaitement leur rôle,  à savoir celui de faire peur , mais aussi pour ses musiques et ses thèmes de bonnes factures . Malheureusement, la ou le jeu perd toute crédibilité pour sa bande son, c'est au niveau des doublages, qui sont d'une médiocrité affligeante. Je ne suis pas la première personne à cracher sur des doublages FR (au contraire, je trouve ça bien pour le patrimoine etc..) , mais la... la qualité et le ridicule des doubleurs est vraiment honteux. Un conseil, coupez le son pendant les cinématiques, et je n'en rajoute pas, le manque de motivation est doubleurs nuit considérablement à la qualité (déjà moyenne à la base) des cinématiques. C'est vraiment dommage.

 

calling-copie-3.jpg

Au final, qu'ai-je donc retenu de ce Calling? J'ai donc pu y jouer environ 8h, ce qui m'a donné la possibilité de faire 3 chapitres complets, et donc par la même occasion de me faire un avis franc et définitif sur le jeu. Calling sur Wii est l'un des rares survival-horror, c'est pourquoi il est déjà à la base un peu avantagé d'être le seul à tenter l'expérience sur la console de Nintendo. Le pari était risqué , mais pour moi le résultat est bon. Certes, la réalisation est dâtée, la qualité des doublages ridicule, et le gameplay très classique, mais pourtant, l'ambiance est tout de même maitrisée, et le jeu rempli la part principale d'un survival-horror , à savoir celle de faire peur, et rien que pour ça, il mérite le respect! C'est donc un titre à conseiller EXCLUSIVEMENT aux joueurs en quête de frayeurs, pour les autres, je vous laissez aller voir les blogs des pro-Nintendo pour vous conseiller!

Sur ce, merci encore à la personne qui m'a permis d'y jouer tout ce temps, et  à bientôt !
N'oubliez pas de rejoindre la page Facebook du blog : https://www.facebook.com/SylarBlog ! 

 

Publié dans Test écris

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article